Mutilations sexuelles

Mutilations sexuelles

Les mutilations sexuelles consistent en une altération volontaire de l’intégrité des organes sexuels des femmes pour des raisons non-médicales.

Les motifs invoqués peuvent être d’ordre culturel ou religieux et ces pratiques sont retrouvées dans différentes communautés.

Ces pratiques sont punies par la loi française. L’article 222-9 du Code Pénal indique que : « Les violences ayant entraîné une mutilation ou une infirmité permanente sont punies de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende ».

Ces mutilations peuvent être plus moins étendues et ont des conséquences importantes sur la santé des femmes.

Dans la région, un service hospitalier de l’hôpital saint Philibert propose une consultation spécifique pour les femmes qui ont été victimes de ces pratiques. Il est également possible de se rapprocher d’un des centres du Planning Familial pour plus d’informations ou de l’association le GAMS.

Planning familial Nord pas de calais