Archives par mot-clé : 1er décembre

1/12 -Journée internationale de lutte contre le Sida

Zéro pointé quant à la prise en compte des besoins spécifiques des femmes dans la lutte contre la pandémie !

La déclaration de clôture de « AIDS 2012 » en juillet à Washington DC n’a pas fait la part belle aux enjeux de prévention ou de prise en charge concernant les femmes. Seul l’accès généralisé à la prévention mère enfant est cité les concernant. Cela confirme que les femmes restent vues sous le prisme de leur fonction de mère, constituant un véritable scandale dans un contexte de féminisation de l’épidémie.
Le rapport d’ONU SIDA 2012 fait état d’une baisse de 20% de nouvelles contaminations depuis 2001, mais les taux d’infection chez les jeunes femmes de 15 à 24 ans sont deux fois plus élevés que chez les hommes d’une même classe d’âge et 63% des jeunes vivant avec le VIH sont des jeunes femmes. Le VIH est la principale cause de décès des femmes en âge de procréer ! Alors que l’épidémie de Sida se nourrit des inégalités femmes/hommes et des violences à l’encontre des femmes, aucune mobilisation pour faire avancer leurs droits tant politiques, économiques que sociaux ou pour faire reculer les violences n’est inscrite à l’agenda des organisations internationales ou dans les politiques publiques de lutte contre le Sida au niveau national comme international.
Pourtant, depuis 20 ans, l’expérience de la lutte contre le Sida a montré le lien fort entre statut social et exposition au risque. La lutte contre la pénalisation de l’homosexualité, la répression de la prostitution ou de l’usage de drogue, font partie des combats connus comme indispensables à la lutte contre les contaminations et pour améliorer la prise en charge.
Deux poids deux mesures donc qui signifient que l’amélioration du statut social des femmes et le combat pour l’égalité ne sont pas à l’ordre du jour ! Deux poids deux mesures également sur l’investissement de la recherche et des politiques publiques !
Quelles alternatives sont offertes aux femmes concernant les outils de prévention ? Selon les résultats de l’essai Caprisa, l’utilisation d’un gel microbicide permettrait la diminution de la transmission de 39 à 50% selon l’observance. Pourquoi aucune réflexion n’est-elle donc engagée sur l’utilisation de cet outil de prévention notamment dans des situations d’exposition particulièrement forte pour les femmes, comme c’est le cas pour d’autres outils de prévention ? Est-ce que les femmes, si les résultats intéressants se confirment, pourront voir un accès rapide et facilité à l’anneau vaginal + antiviral ?
Quels liens sont-ils faits entre contraception et VIH pour les femmes en général et les femmes séropositives en particulier ? Certains essais font état d’un risque d’augmentation de la contamination au VIH pour les femmes et de l’augmentation de la transmission pour les femmes séropositives sous contraceptif injectable amenant l’OMS à proposer à ces femmes d’utiliser, en plus de cette contraception, un préservatif. Outre que cette recommandation a de fortes chances de rester lettre morte, aucune mobilisation n’est lancée pour que soient menées très vite des études complémentaires validant ou invalidant cette hypothèse forte. En attendant, les femmes doivent être informées et avoir accès à d’autres méthodes de contraception pour un réel choix.

Prise en charge, le compte n’y est toujours pas !
Dans la plupart des essais cliniques, la sous-représentation des femmes ne permet pas de disposer de données suffisantes sur l’existence d’effets indésirables spécifiques aux femmes. Le Planning Familial fait sien le plaidoyer d’Act-Up auprès de Marisol Touraine, pour que « la parité dans les essais soit soumise à autorisation de l’ANSM » (Agence Nationale de Sécurité Médicale).
Non seulement les femmes doivent avoir accès à l’information, à des outils de prévention, au dépistage, au traitement mais elles doivent également être partie prenante des orientations et des décisions prises. Il faut mettre à l’agenda national et international les besoins des femmes quel que soit leur statut ! Il y a urgence.
Contacts presse :
Carine Favier, présidente # 06 88 52 09 10
Marie-Pierre Martinet, secrétaire générale # 01 48 07 81 00 # 06 70 19 83 48

Soirée Solidaire au Prato : 30 novembre 2012

Le PLANNING FAMILIAL membre du collectif régional de lutte contre le Sida a le plaisir de vous convier à une soirée solidaire le vendredi 30 novembre

Depuis 2004, le Collectif Régional de Prévention Sida rassemble dix-sept structures et partenaires régionaux autour du VIH/Sida, des infections Sexuellement Transmissibles (IST) et Hépatites.
La prévention et la réduction des risques du VIH/Sida et autres infections sexuellement transmissibles reste une priorité lors de nos interventions sur le terrain. Information, sensibilisation, solidarité, incitation au dépistage… sont autant d’actions menées tout au long de l’année par le Collectif et ses membres.

A la veille de la journée mondiale de lutte contre le sida, le Collectif et ses membres souhaitent manifester leur  attachement et s’investir pour cette journée internationale.

Le 1er décembre : journée internationale de lutte contre le sida
Le concept d’une Journée mondiale sida est né en 1988, sur une initiative de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), lors du Sommet mondial des Ministres de la santé sur les programmes de prévention du sida. Depuis chaque année, les institutions des Nations Unies, les gouvernements et tous les secteurs de la société civile dans le monde entier se rassemblent pour faire campagne autour de thèmes particuliers liés au sida.

18h15 : Marchons ensemble pour une lutte commune – métro porte de Douai
Rassemblement au caractère symbolique, cette marche permet de témoigner son soutien aux personnes touchées par le virus ou non, de faire connaitre son opinion autour de la réalité qu’est le VIH/Sida.
La marche solidaire avec son côté festif, en regroupant un nombre de personnes dans les rues le Lille, rend visible des messages de prévention, de solidarité, de soutien…

Ouverte à tous, chacun peut nous y rejoindre. Etre acteur dans la lutte contre le sida fait parti du quotidien.

Le 30 novembre 2012, rejoignez-nous à 18h15 métro Porte d’Arras à Lille pour une arrivée au Prato où est organisée une soirée solidaire. Membres du Collectif Régional de Prévention Sida, Sœurs de la Perpétuelles Indulgence, stand de prévention, spectacle de clowns (programmé par le Prato), banquet solidaire seront organisés et mis en place pour cette occasion.

20h00 au Prato – Soirée solidaire

« Et ta Sœur…! » proposé par les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence du Couvent du Nord
Film documentaire
Réalisé par Nicolas Barachin et Sylvie Leroy
« Pour célébrer les 30 ans de l’ordre de la perpétuelle indulgence en 2009 les Sœurs du Couvent de Paname et leurs amies ont été suivies dans leurs actions, durant plus d’une année, par une équipe de tournage.
« Et ta Sœur…! » Réalisé par Nicolas Barachin et Sylvie Leroy, est le premier documentaire, passionnant et émouvant, sur les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence et plus précisément sur le Couvent de Paname. Pendant 60 minutes, on suit les Sœurs dans leurs actions dans les rues de la capitale, dans les festivals. « Et ta Sœur… ! » montre également des archives rares sur les origines du mouvement des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, à la fin des années 70 à San Francisco.  »

OKIDOK – Slip Inside (places limitées)
Spectacle clownesque et acrobatique
De et avec : Benoît Devos et Xavier Bouvier / Création-Lumières: Laurent Kaye
Billy et Piotre ont des corps de rêves, des corps de stars. Musclés, élégants, habiles, facétieux et bien conscients de toutes leurs incroyables qualités, ils se lancent dans une grande démonstration de leurs talents. Et Dieu sait si leur palette est large…
La compagnie OKIDOK s’est distinguée avec sa première création « HA HA HA », spectacle joué à travers le monde et encore en tournée actuellement.
Tarifs Prato pour le spectacle + participation solidaire à la cause et au repas, sur réservation
Création 2009. Coproduit par la Maison de la Culture de Tournai, dans le cadre du PLÔT Lille-Tournai, réalisé avec l’aide du ministère de la communauté française de Belgique et le soutien du centre culturel d’Ottignies, du foyer socio-culturel d’Antoing, de Latitude 50 à Marchin, du festival des Arts Forains à Namur. 

Le Banquet de la Saint-Sida
Comme depuis plusieurs années, rendez-vous est pris au Prato avec le Collectif Régional de Prévention Sida Nord/Pas-de-Calais en présence des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence, autour d’expositions, d’échanges et d’un banquet solidaire. A partir de 19h autour d’un verre solidaire, puis après le spectacle (réservation obligatoire) vers 21H un banquet et une soirée dansante ouvert à toutes et à tous.

Contact:
Lucie – 0320577480
mfpflvidal@hotmail.fr

1er décembre: « Goûtons à la sérosolidarité ! Femmes et VIH : toutes concernées toutes solidaires »

« Goûtons à la sérosolidarité ! Femmes et VIH : toutes concernées toutes solidaires »
atelier en non-mixité ouvert à toutes (cisgenres et transgenres, hétérosexuelles, bisexuelles, lesbiennes…)

Samedi 1er décembre – Accueil à partir de 14h15
au Planning Familial 16 avenue Kennedy 59000 LILLE
Métro mairie de Lille

Dévoiler notre séropositivité devrait être un acte banal et socialement accepté, pourtant, 30 ans après le début de l’épidémie les personnes séropositives risquent encore trop souvent « gros ». Dans ces conditions, comment dire et vivre sa séropositivité ?
A l’occasion du 1er décembre 2012, journée mondiale de lutte contre le Sida, le Planning Familial, le centre LGBTQIF J’en Suis J’y Reste, Mémoires en chantier et AIDES, ont le plaisir de convier les femmes séropositives et sérosolidaires à un après-midi d’échanges afin de bousculer nos représentations.

Au Programme :
· Présentation des représentations de femmes séropositives réalisées par elles-mêmes (Mémoires en chantier)
· Projection de la vidéo « La Piscine » réalisée par AIDES présentée par une des participantes
· Témoignages de soignantes sur leurs parcours personnels et professionnels par rapport à l’épidémie
· Un temps de bien être autour d’un massage des mains suivi d’un atelier de « body-painting »  (peinture corporelle)
· Et enfin, échange convivial autour d’un goûter !

Contact :
Lucie Vidal – Le Planning Familial Métropole Lilloise
03.20.57.74.80
mfpflvidal@hotmail.fr