Communiqué de Presse: Sexualité, contraception, avortement : un droit, mon choix, notre liberté

Communiqué de Presse – Lille, le 15 novembre 2013

Sexualité, contraception, avortement : un droit, mon choix, notre liberté

Comme chaque année les intégristes anti-choix de « SOS Tous petits » sont de retour pour réciter le rosaire devant le Planning Familial Métropole Lilloise.

Vigilante et mobilisée, l’équipe du Planning Familial, veille à l’application de la loi. Elle est engagée avec ses partenaires, acteurs sociaux, professionnels de santé, collectivités locales, dans des actions de prévention et d’éducation au sens large. La contraception et l’avortement sont des droits fondamentaux, durement acquis. Ils sont au cœur d’une prise de liberté et d’autonomie qui a permis aux femmes de sortir de leur assignation biologique, d’accéder à l’autonomie et de faire de la maternité un véritable choix.

Dans sa vie, une femme sur trois aura recours à une IVG, et contrairement aux idées reçues seulement 3% d’entre elles ne disposaient d’aucune contraception. L’IVG est un droit inscrit dans la loi depuis 1975, pourtant son accès reste aujourd’hui problématique pour certaines femmes. En 10 ans, plus de 130 centres IVG ont fermé leurs portes, renforçant l’inégalité d’accès territorial à ce droit et allongeant ainsi les délais d’attente. Et lorsque les femmes y ont accès il n’est pas rare qu’elles soient culpabilisées par les équipes médicales. Les départs en retraite dans les années à venir de médecins fortement impliqués dans la prise en charge des IVG, risquent d’aggraver davantage la situation.

Concernant le décret du 25 mars 2013 qui inscrit clairement une prise en charge de l’IVG à 100% pour toutes les femmes, il s’agit là encore d’une logique inaboutie ! Ainsi l’échographie de datation exigée aujourd’hui dans tous les centres d’orthogénie n’est pas incluse dans le forfait, et n’est donc pas prise en charge à 100% alors qu’elle est une des étapes incontournables de l’IVG.

Nous voulons que toutes les femmes puissent dire : « un enfant si je veux, quand je veux ! ».
Contraception, avortement, grossesse, maternité ne sont que les différentes facettes de la liberté de procréer. Et aucune personne, aucun spécialiste, qu’il soit juriste, médecin, religieux, politique ne peut disposer à la place d’une femme, de son corps et de sa vie.

Contacts :
Lucie VIDAL, Coordinatrice : 03.20.57.74.85 mfpflvidal@hotmail.fr
Aline IDEE, Responsable du Centre de planification du Planning Familial : 03.20.57.74.80 aline.idee@hotmail.fr