La contraception d’urgence : une affaire de filles et… de garçons !

COMMUNIQUE DE PRESSE
21 juin 2012
La contraception d’urgence : une affaire de filles et… de garçons !
L’INPES démarre demain une campagne nationale « Et si on parlait de contraception d’urgence ?».
Si celle-ci s’inscrit dans la continuité des campagnes menées pour l’accès à la contraception de son choix pour toutes et tous, la contraception d’urgence rencontre toujours de nombreux freins à sa diffusion, par manque d’informations ou due à la réticence de certains professionnels…
Il faut donc inlassablement faire et refaire l’information sur les différentes contraceptions d’urgence, les modalités d’accès auprès de tous les publics et tous les professionnels, au coeur de ces modalités d’accès.
Cette campagne est donc pour Le Planning Familial l’occasion de rappeler que la contraception d’urgence :
– C’est un « comprimé » ou la pose d’un DIU (stérilet)
– Qu’elle est gratuite, sous les deux formes, pour toute personne mineure en centre de planification et au Planning Familial
– Qu’elle est gratuite, pour toute personne mineure, uniquement sous la forme « comprimé » en pharmacie et pour les jeunes scolarisés auprès des infirmières scolaires du second degré
Si la contraception d’urgence concerne d’abord les femmes et les filles, Le Planning Familial souligne que c’est en impliquant autant les femmes que les hommes dans l’information sur les contraceptions que l’on permettra à chacun, chacune de maîtriser sa fécondité.
Faciliter l’accès à toutes les formes de contraception, permettre le remboursement de toutes les formes de contraception est la seule façon pour toute personne, femme ou homme, d’exercer le droit fondamental de pouvoir choisir d’avoir ou pas un enfant, de dissocier la sexualité de la reproduction.
L’accessibilité de toutes et tous à l’ensemble des méthodes contraceptives est seule garante du réel choix contraceptif sans discriminations de ressources
Le Planning Familial persiste donc dans sa demande du remboursement de toutes les méthodes de contraception et de contraception d’urgence.

Rencontre-débat avec les candidat-es aux législatives de la 2ème circonscription du Nord

En vue des élections législatives, Le Planning Familial du Nord participera à une rencontre-débat avec les candidat-es aux élections législatives, organisée à l’initiative d’Osez le Féminisme.

Parité, égalité salariale, violences faites aux femmes, homophobie/lesbophobie, contraception : plusieurs sujets seront abordés, et les candidat-es devront convaincre sur les engagements et leur programme en ce qui concerne l’égalité femme-homme.

Le débat se fera dans les locaux de l’Université de Lille 3, le vendredi 8 juin à partir de 18h30 le parcours sera fléché dès la station de métro Pont de Bois. Nous espérons vous voir nombreux et nombreuses !

Voici la liste des candidat-es ayant répondu à notre invitation :

Pascale Rougée – Lutte Ouvrière

Ugo Bernalicis – Front de Gauche

Audrey Linkenheld – Parti Socialiste / Majorité présidentielle

Eric Quiquet – Europe Ecologie les Verts

Jean-François Hilaire – Nouveau Centre

Mohamed Ali Ben-Mansour – Solidarité et Progrès